La cérémonie de remise des prix a réuni des chefs d’entreprise d’importantes sociétés indo-françaises dans des secteurs tels que l’aérospatiale et la défense, la mobilité, l’énergie et les biens de consommation, lors d’un dîner d’affaires officiel.

La Chambre de commerce et d’industrie franco-indienne a organisé la troisième édition de son événement phare, les Indo-French Business Awards, en présence de l’ambassadeur de France, Emmanuel Lenain, et du ministre des Routes, du Transport et des Autoroutes et des Micro, Petites et Moyennes Entreprises, Nitin Gadkari. La cérémonie de remise des prix a été suivie par des chefs d’entreprise d’importantes sociétés franco-indiennes dans des secteurs tels que l’aérospatiale et la défense, la mobilité, l’énergie et les biens de consommation.

Plus de 120 candidatures provenant de toute l’Inde et de la France ont été récompensées dans 13 catégories. Le nombre maximum de candidatures reçues concernait la catégorie « Résilience en affaires pendant le COVID-19« . Parmi ces entreprises figurent Alstom Inde, le groupe EDF et Accor Inde et Asie du Sud.

«Les entreprises françaises investissent de plus en plus en Inde, se rendent sur place pour tirer parti des partenariats avec des partenaires indiens et remodèlent les chaînes d’approvisionnement mondiales. En outre, il est encourageant d’observer comment les entreprises consacrent davantage de fonds à des initiatives de RSE pour lutter contre la pandémie. Enfin, nous avons constaté un intérêt croissant des entreprises indiennes à investir en France, même pendant la pandémie», a déclaré Emmanuel Lenain lors de l’événement.

Malgré les défis logistiques et opérationnels, les entreprises françaises ont investi massivement dans les initiatives de responsabilité liées au COVID en Inde. Des prix spéciaux ont été décernés à de jeunes professionnels français prometteurs dans le cadre du programme VIE, géré par Business France.

La France investit de plus en plus en Inde

«Nous avons une très longue relation. J’adresse mes meilleurs vœux à tous les lauréats et leur assure que, quelle que soit l’évolution des investisseurs français, nous coopérerons avec eux et les soutiendrons. Ce sera une situation gagnant-gagnant car elle sera bénéfique pour les deux pays», a déclaré Nitin Gadkari.

La France est considérée comme la sixième plus grande économie et le neuvième plus grand investisseur étranger en Inde. Plus de 1 000 établissements français (allant des multinationales aux PME) sont présents en Inde et pour les nouveaux entrants, c’est la destination d’investissement prioritaire.

Payal S Kanwar, directrice général de la CCI France-Inde, a déclaré : «Les investissements français en Inde sont en plein essor et nous observons que les relations commerciales bilatérales entre les deux pays prennent de l’ampleur. Les IDE ont quadruplé au cours des dix dernières années et les entreprises françaises sont largement présentes dans le pays. De gros investissements ont été réalisés récemment dans les secteurs des infrastructures, de l’énergie, des biens de consommation, de l’agroalimentaire, de l’informatique et de l’automobile. La cérémonie de remise des prix d’aujourd’hui est un témoignage de leur engagement et de leur succès en Inde».

Par ailleurs, la France est l’un des principaux partenaires scientifiques de l’Inde, avec plus de 25 centres de R&D français, 15 laboratoires de recherche communs indo-français et 500 projets de collaboration dans le pays. La France s’est également imposée comme le partenaire de confiance de l’Inde en matière de défense et de stratégie. Le leader européen s’associe également à l’Inde pour développer Chandigarh, Puducherry et Nagpur en tant que villes intelligentes, avec un engagement de plus de 2,2 milliards de dollars pour le projet de villes intelligentes de cette dernière.