Réunis autour du Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe, Jean-Baptiste Lemoyne, du président du Medef, Geoffroy Roux de Béziers, et de Xavier Bertrand l’emblématique président de la région des Hauts-de-France, les trophées CCI France International ont été attribués fin juin au pavillon d’Armenonville aux huit vainqueurs eux aussi présents.

500 participants étaient réunis le lundi 24 juin pour la seconde édition des Trophées CCI France International où Arnaud Vaissié le président de CCI France International a accueilli les différents invités en rappelant «l’importance de braquer les projecteurs sur l’entrepreneuriat français à travers le monde dont le dynamisme est remarquable».

La CCI a su s’entourer d’acteurs du commerce extérieur, de sponsors et partenaires de prestige pour remettre les prix de la soirée : Air France-KLM, Capital Export, CCI France, International SOS, Business France, Bpifrance, Groupe Henner, Les Conseillers du Commerce extérieur de la France, Mazars, Eazylang. C’est sur plus de 100 candidatures retenues par les CCI françaises installées à l’international (CCI FI), du réseau des CCI françaises et de Business France pour les CCI étrangères implantées en France que 25 finalistes ont été sélectionnés avant que le jury ne prime les 8 meilleurs d’entre eux. «Alors que l’ordre mondial est secoué par des crises répétées, la souveraineté et la sécurité des entreprises françaises est un sujet majeur».

Le commerce international revêt une importance capitale pour la politique française à l’étranger et la volonté du gouvernement est de mettre en avant cette réussite pour peser sur l’échiquier économique mondial. «Quelque chose a changé dans cette coopération qui se fait naturellement avec les régions. On peut se féliciter du travail de la Team France Export» a insisté le président de CCI France International Jean-Baptiste Lemoyne. «Nous allons connaître des mois turbulents au niveau international, mais nous avons une vraie détermination et je tire un coup de chapeau à toutes ces entreprises qui se sont portées candidates aux Trophées» a t-il conclu.

«La naïveté économique doit cesser» selon le président du Medef

Geoffroy Roux de Bézieux a lui abordé la question des mastodontes chinois et américains: «En 30 ans, la donne mondiale a complètement changé. La Chine, qui devait adopter nos valeurs grâce au commerce, ne l’a pas fait et a entrepris de grandes manœuvres, comme les nouvelles routes de la soie et une présence accrue en Afrique. En face, les États-Unis mènent une politique commerciale agressive. Les tensions géopolitiques sont énormes. C’est un challenge pour nos démocraties, notre politique et nos entreprises. Ces tensions sont là pour longtemps et sont devenues la nouvelle règle du jeu».

Celui-ci croit néanmoins que l’Europe peut réussir à peser mondialement pour préserver compétitivité et souveraineté économique. «La naïveté économique doit cesser. Il faut se ressaisir et convaincre nos alliés européens pour trouver le bon équilibre entre attractivité, développement de l’activité commerciale et défense de nos intérêts. Choisir la France n’est plus une simple devise et le guichet unique mis en place à l’international va nous aider à partir à la conquête de ces marchés internationaux» a conclu le président du Medef.

Article précédentEntretien avec Maître Panhard et Maître Maury sur la transmission patrimoniale et ses subtilités
Article suivantDelta présente ses nouvelles trousses de voyage