Entretien avec la présidente du China Council for the Promotion of International Trade (CCPIT), assimilé à une chambre de commerce. Xiong Jiuling présente les particularités de la chambre pékinoise et revient sur l’expérience olympique de 2008.

Entretien réalisé le 8 septembre 2011 à l’Institut français de la mode, à Paris.

Article précédentMalgré le moratoire, Pairan s’intéresse toujours au photovoltaïque français
Article suivant« Européens et Japonais sont convaincus de l’intérêt d’un accord »