Les solutions numériques créées par Wooclap, start-up basée à Bruxelles et à Paris, séduisent de plus en plus d’enseignants, d’étudiants et d’apprenants en entreprises.

Dans le jargon des start-up, on parle volontiers de milestone quand une jeune pousse franchit une étape particulière ou symbolique dans sa phase de croissance. Wooclap vient d’en franchir une. Et non des moindres puisque la start-up vient de franchir la barre du million d’enseignants utilisateurs, dans plus de 150 pays, de la plateforme web belge.

Grâce aux développements récents de nouvelles fonctionnalités (comme celle permettant aux enseignants de co-construire leurs cours à plusieurs), Wooclap est en train de devenir un des leaders européens des outils « EdTech » (Educational Technology) visant à rendre l’enseignement plus dynamique et interactif. « Le nombre d’enseignants et formateurs séduits par notre solution ne cesse de croître et cela montre que nous répondons à un réel besoin: rendre l’apprenant acteur de son apprentissage« , se félicite Sébastien Lebbe, co-fondateur et CEO de Wooclap.

Les entreprises s’y mettent aussi

Outre les universités et les hautes écoles, de plus en plus d’entreprises commencent aussi à utiliser l’application pour améliorer la qualité et l’efficacité de leurs formations, workshops et réunions. Wooclap continue, ainsi, à s’intégrer à des outils de visioconférence comme Microsoft Teams et Zoom, mais aussi à des plateformes du type PowerPoint et LMS (Learning Management Systems).

La plateforme de révision Wooflash, lancée en mars 2020, enregistre aussi un joli succès.

Basée sur les sciences cognitives, elle permet d’améliorer le développement des connaissances et des compétences. Elle est déjà utilisée, en présentiel ou à distance, par plusieurs universités, hautes écoles et entreprises en Belgique et en France.

Créée en 2015, Wooclap a remporté de nombreuses récompenses. En rendant les cours et les révisions plus ludiques et interactifs, les professeurs peuvent mieux capter l’attention de leurs étudiants, se rendre compte de leur degré de compréhension et ainsi améliorer l’efficacité de leur pédagogie. La jeune entreprise, présente à Bruxelles et à Paris, emploie 60 personnes.

La Cité des Formations dynamise ses cours présentiels avec Wooclap

La Cité des Formations a beau avoir 40 ans d’existence, elle a su moderniser ses pratiques pédagogiques. La preuve avec le projet qu’elle a récemment déployé avec l’EdTech Wooclap, qui l’a aidée à impulser de l’interactivité dans ses cours
Chaque année, La Cité des Formations de Tours accueille environ 850 apprenants sur son campus de Tours. Suite à la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel de septembre 2018 puis, plus récemment, la crise du Covid-19, le CFA a mené une vaste réflexion sur son rôle pédagogique.

Pour permettre à ses formateurs de diversifier davantage leurs activités pédagogiques et ainsi adresser un public fervent d’outils digitaux, La Cité des Formations s’est tournée vers la plateforme Wooclap, qui introduit la notion d’interactivité dans les cours via des questionnaires, des sondages. Mise en oeuvre en septembre 2021 après une phase de test, la solution remporte aujourd’hui les faveurs des enseignants comme des élèves.

Quels étaient les besoins du CFA ? Comment s’est déroulée la mise en oeuvre du projet avec Wooclap ? Quels résultats l’établissement a-t-il obtenu en insufflant davantage d’interactivité dans ses cours ? Les réponses en vidéo de Sébastien Caillé, chef de projet numérique, Nicolas Auger, formateur et ingénieur pédagogique et Julien Boireau, référent Wooclap au sein de La Cité des Formations de Tours.

Découvrez le témoignage en vidéo, en cliquant ici

Retrouvez également notre précédente publication vidéo, Wooclap : L’outil pour interagir, capter l’attention et mesurer la compréhension

Plus d’information sur : WOOCLAP

Article précédentWEKER : Et si le jeu vidéo était la meilleure façon de transmettre vos enjeux ?
Article suivantENSMV : Envie de changer de métier ? Découvrez toutes les richesses de la reconversion en boucherie artisanale