Créée en 1993, l’École Banette s’adresse à un public adulte néophyte, fortement motivé par le métier d’artisan boulanger et qui souhaite s’installer à leur compte en bénéficiant d’un soutien global dans leur démarche d’installation.

L’enseigne Banette n’est pas une franchise

L’artisan boulanger est indépendant aussi bien dans sa gestion que dans son organisation. Donc pas de droits d’entrée, ni de redevances et surtout pas de quotas de farine à acheter.
L’objectif de l’enseigne Banette : aider les artisans boulangers à dynamiser leur entreprise (communication nationale, nouveaux produits, animations locales, etc).
La marque étant déposée, le boulanger s’engage à respecter un cahier des charges dont la priorité est le respect de la qualité.

L’artisan boulanger Banette peut renoncer à l’utilisation de la marque quand il le souhaite mais peut également se voir interdire cette utilisation s’il ne respecte pas les engagements pris.

Qui sont les élèves de l’Ecole Banette ?

Les élèves de l’École Banette viennent de différentes régions et ont des profils très hétéroclites de part leur cursus professionnel antérieur et leur niveau d’études (maçon, menuisier, comptable, informaticien, ingénieur, cadre). La moyenne d’âge est de 35/40 ans – les femmes représentent 5 % des stagiaires.

La pédagogie mise en place est très ciblée afin que les stagiaires atteignent les objectifs suivants : maîtrise des productions, de l’organisation du travail, maîtrise de la gestion financière et commerciale. Ils doivent également être capables de faire preuve d’autonomie, d’esprit d’initiative et de rigueur.

Déroulement de la Formation

Il y a 6 sessions par an et le nombre d’élèves par session est au maximum de 12. La sélection est rigoureuse (sélection sur dossier puis entretien individuel avec passation de tests psycho-techniques recherchant la motivation réelle et les aptitudes professionnelles puis stage de découverte en boulangerie.)

Ils doivent, avant de s’engager dans cette reconversion, appréhender le métier d’artisan boulanger et surtout toutes les contraintes inhérentes à la profession. Leur adhésion doit se faire en toute connaissance de cause.

Les enseignements sont dispensés à partir des BLOCS COMPÉTENCES suivants :

– Production
– Entretien
– Gestion
– Commercial

Le Contenu de la Formation (cours théoriques et applications pratiques) :

– Boulangerie
– Viennoiserie
– Pâtisserie sucrée (bases)
– Snacking – traiteur salé en boulangerie (bases)
– Gestion financière, tableau de bord, ratios de la profession
– Stage SPI chambre des Métiers et de l’Artisanat du Loiret,
– Management du personnel
– Technologie boulangère
– Hygiène – normes sécurités, document unique
– Marketing et techniques de commercialisation en boulangerie

MOYENS MIS À DISPOSITION DES ÉLÈVES

Moyens HUMAINS : 2 formateurs à temps complet, qualifiés en boulangerie et pâtisserie ainsi que des intervenants ponctuels tout au long du parcours de formation.

Moyens MATÉRIELS : 3 fournils complets dont 2 équipés de 6 postes autonomes. Objectif : adaptation progressive aux gros volumes de fabrication, aux conditions réelles du métier.

Environnement : Restaurant dans l’enceinte de l’Ecole pour les repas du midi – un site hébergement avec appartements meublés à proximité.

EXAMEN – ÉPREUVES RÉFÉRENTIELLES

Le diplôme intitulé «Artisan Boulanger», est une certification professionnelle, enregistrée au RNCP, de niveau IV (niveau bac), code NSF 221, JO du 14/04/2012.

Les composantes de la validation sont les suivantes : une épreuve pratique qui se déroule sur deux jours durant laquelle le stagiaire doit réaliser seul (un fournil complet à sa disposition), une commande journalière en pain, pains spéciaux, produits salés traiteur et viennoiseries.

Le jury est composé en complément des formateurs Ecole, d’un formateur INBP (président du Jury) et d’un professionnel. Le jury extérieur est nommé par la Confédération Nationale de la Boulangerie Pâtisserie.

Les composantes théoriques portent sur la gestion, la technologie et le marketing- techniques de commercialisation.

La réussite de l’Ecole Banette, en quelques chiffres

Taux de réussite à l’examen : 94,6 %.
À ce jour, plus de 87 % de nos diplômés se sont installés et plus de 91 % ont passé le cap des 3 ans d’installation.

Les candidats sont issus de tous secteurs d’activité, il s’agit d’un parcours de reconversion professionnelle. Ils sont soit demandeurs d’emploi, salariés, travailleurs indépendants.

L’École Banette a formé plus de 1000 élèves sur ces 20 dernières années dont 87 % de nos diplômés exercent dans la profession de la boulangerie, majoritairement en tant qu’artisans boulangers et aussi comme ouvriers boulangers.

Ils contribuent ainsi à la dynamique du métier de boulanger, en reprenant les fonds de commerce à céder et le personnel, en créant aussi de nouveaux emplois, que ce soit en partenariat avec Banette ou sans enseigne.

L’École Banette est fière de compter parmi ses anciens élèves des artisans très dynamiques tels que:

– M Sami BOUATTOUR, artisan boulanger à Paris 13ème, 1er prix baguette de Paris, fournisseur de l’Elysée
– Mme Virginie SIZUN, artisan boulanger à Caen, 1er prix du 7ème concours national du pain bio
– M. Christophe PETIT, artisan boulanger à Dinard, 2ème prix d’Ille et Vilaine du meilleur croissant au beurre
– M. Régis GRAND, artisan boulanger à Lyon et Villeurbanne
– M. Florent MANSOUR, artisan boulanger en Normandie (5 entreprises)
– M. Sébastien PINOT, artisan boulanger en Lorraine (4 entreprises)
– M. Henri LEMOINE, artisan boulanger à Metz.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :     ECOLE BANETTE

Article précédentCES Las Vegas: les start-up françaises feront-elles plus encore parler d’elles en 2018 ?
Article suivantOlaneo Consulting : L’architecte des flux B2B