Qu’est-ce qu’un virement bancaire ?

Il existe différents types de virements, dans la zone euro le plus commun est le virement SEPA.

– Les virements ponctuels qui sont effectués selon le besoin du payeur. Il émet l’ordre auprès de sa banque qui prend en moyenne un jour ouvré à être envoyé au bénéficiaire.
– Les virements programmés qui sont planifiés entre le payeur et sa banque. Ces virements bancaires sont établis de manière récurrente pour une durée définie ou indéfinie et peuvent être modifiés à tout moment.
– Les virements instantanés qui sont souvent utilisés par les professionnels pour régler leurs fournisseurs par exemple. Ces transactions ont l’avantage d’avoir un délai de quelques secondes et de pouvoir être envoyés 7j/7.

Mettez-vous dans la peau d’un fraudeur !

Catch them if you can, c’est le e-book ludique indispensable à toute entreprise qui souhaite se protéger contre la fraude bancaire. Soyez immergés dans le travail des fraudeurs et contre-attaquez la fraude !

Téléchargez ici le Livre Blanc

Peut-on annuler un virement bancaire ?

Il est souvent difficile d’annuler un virement bancaire. Lorsque le payeur lance l’ordre de virement, il y a un délai entre l’émission de celui-ci et sa réception par la banque. Une fois traité, le virement est irrévocable. Il est donc trop tard pour annuler un virement. Cependant, selon le type de virement effectué, il est possible, moyennant une bonne réactivité de la part du payeur, de revenir sur sa décision.

En cas d’erreur de la part de l’émetteur du virement, il peut faire une demande de rappel de fonds auprès de sa banque, mais le résultat est très incertain. Dans ce cas, la banque ayant reçu cette demande, contacte la banque bénéficiaire en signalant l’erreur et en demandant la restitution des fonds. La réponse peut alors être positive comme négative, les fonds devant encore être disponibles sur le compte du bénéficiaire et dans le cadre d’une erreur, il doit accepter le renvoi des fonds.

Peut-on espérer récupérer ses fonds après une fraude ?

Premièrement, le choix du virement est à réfléchir selon les risques mesurés au moment de son émission. C’est une variable qui va conditionner les modalités de retour de fonds.

En cas de fraude, il faut être réactif. Tout d’abord, signaler à la banque qu’une fraude a eu lieu et en parallèle déposer plainte pour fournir un justificatif à la banque, si elle le demande. Cela peut être nécessaire pour récupérer les fonds en supposant qu’ils soient toujours disponibles sur le compte du bénéficiaire.

Lors d’une fraude au virement bancaire, le fraudeur s’organise pour transférer les fonds, il est donc impossible de récupérer les fonds s’ils ne sont plus sur le compte bénéficiaire. La solution est alors de s’en remettre aux autorités.

Réactivité et vérification ?

Mot d’ordre : réactivité

Dans tous les cas présentés ci-dessus, le mot d’ordre est la réactivité. Plus le payeur agit vite pour demander l’annulation de son virement plus il a de chances d’y arriver.

Il est également primordial de vérifier les informations bancaires avant de lancer l’ordre de virement. Comme expliqué précédemment, le virement une fois validé est définitif et irrévocable. Il est donc de la responsabilité de l’émetteur de faire attention à la validité des coordonnées bancaires du destinataire ainsi que du montant du virement.

Le meilleur moyen pour savoir si l’annulation d’un virement bancaire est possible et dans quelles circonstances, c’est de se renseigner auprès de son banquier. Il sera en mesure de donner les délais de traitement de la banque ainsi que son fonctionnement au sujet des annulations.

Plus d’information sur : SIS ID

Article précédentADN Group : Les spécialistes de la négociation complexe vous accompagnent au quotidien
Article suivantDyson : Salle de sport, la purification de l’air pour favoriser le bien-être des clients