La Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Beyrouth et du Mont Liban (CCIA-BML) et la Chambre de Commerce de Varèse (Italie) sont les derniers membres à rejoindre la chaîne d’accréditation des certificats d’origine internationaux (CO).

La Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Beyrouth et du Mont-Liban (CCIA-BML) et la Chambre de Commerce de Varèse (CCV) ont été annoncées comme les nouveaux membres de la chaîne d’accréditation des certificats d’origine internationaux (CO) lors d’une réunion virtuelle du Conseil international des certificats d’origine.

Avec leur statut nouvellement établi de membres accrédités de la chaîne internationale d’accréditation des CO, la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Beyrouth et du Mont-Liban et la Chambre de Commerce de Varèse bénéficient désormais de l’utilisation du label CCI CO, reconnu au niveau international. Cette marque certifiée assure aux banques, aux entreprises, aux administrations douanières et aux commerçants que leurs certificats de conformité ont été délivrés conformément à des normes de certification strictes et harmonisées, basées sur les lignes directrices internationales de la Fédération mondiale des Chambres de Commerce de la CCI (CCI WCF) en matière de CO.

Rabih Sabra, directeur général de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Beyrouth et du Mont-Liban, a commenté cette nouvelle adhésion : «Cette importante réalisation est le fruit de notre collaboration active avec la CCI WCF. Elle reflète notre engagement à être un partenaire de premier plan dans le réseau commercial mondial en adoptant les normes les plus élevées et en acquérant un label de qualité reconnu au niveau international, qui assure également un traitement sécurisé des informations de nos membres».

Les Chambres de Commerce Internationales développent leur réseau partout dans le monde

La Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Beyrouth et du Mont Liban (CCIA-BML) est une organisation privée à but non lucratif qui travaille pour le secteur public. Fondée en 1887, la CCIA-BML est la plus grande des quatre chambres libanaises qui fonctionnent sur la base du décret-loi ministériel n° 36/67 promulgué en 1967.

Les Chambres sont les seuls fournisseurs de services consulaires aux membres, qui comprennent la certification de l’origine et l’authentification des documents commerciaux. La liste des membres de la Chambre comprend environ 15 000 entreprises, principalement situées dans la région de Beyrouth et du Mont Liban, où se concentre la principale activité économique.

Cette nouvelle fait suite à l’inauguration récente du Centre de l’entrepreneuriat CCI-ESCWA à Beyrouth. Lancé par la CCI et la Commission économique et sociale des Nations unies pour l’Asie occidentale (CESAO), ce Centre de l’esprit d’entreprise a été créé pour inspirer l’innovation entrepreneuriale et améliorer l’environnement des entreprises. L’accréditation du CCIA-BML est une bonne nouvelle et poursuit l’élan et l’engagement de CCI à fournir aux PME – au Liban et au-delà – les ressources et les outils nécessaires pour survivre et prospérer.

Article précédentMaurel & Prom : Un opérateur pétrolier engagé et responsable
Article suivantLes écosystèmes business : une réponse à la crise ?