À l’occasion de la 53ème conférence organisée par l’association Corée-Japon des chefs d’entreprise de Corée du Sud et du Japon ont déclaré que les deux pays devaient commencer à améliorer leurs relations tendues par le biais de la coopération économique.

Lors de la 53ème conférence organisée par l’Association économique Corée-Japon à l’hôtel Lotte de Séoul et à l’hôtel Okura de Tokyo mardi 2 novembre, le Président de SK Group et de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Corée (CCI), Chey Tae-won, a déclaré que les deux pays devraient élargir et approfondir leurs relations de coopération en établissant une plateforme de coopération au niveau industriel, ajoutant que si les milieux d’affaires des deux pays unissent leurs forces, cela contribuera à restaurer les relations bilatérales dans les sphères politiques et diplomatiques.

Les deux puissances libérales asiatiques sont autant partenaires que rivales

Kim Yoon, Président de Samyang Holdings Corp. et responsable coréen de l’association, a déclaré que les chefs d’entreprise de Corée du Sud et du Japon devraient renforcer leur partenariat stratégique, en saisissant l’occasion du lancement du nouveau cabinet japonais.

Depuis leur première rencontre en 1969, la conférence se tient chaque année comme un lieu de discussion des échanges économiques et culturels entre les deux pays. Cette année, elle se tient virtuellement à Séoul et à Tokyo en raison de la propagation du Covid.

Mikio Sasaki, Président du conseil d’administration de Mitsubishi Corp et responsable japonais de l’association, a déclaré que le développement des échanges économiques entre les deux pays permettra non seulement d’améliorer la compétitivité économique mais aussi de renforcer les liens bilatéraux.

Article précédentSolutia : L’aide à domicile, un secteur d’avenir pour entreprendre
Article suivantTélétravail et droit à la déconnexion : plus de flexibilité au sein des entreprises