À l’occasion de son déplacement inédit aux Antilles et en Guyane, le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie CCI France Alain Di Crescenzo a rencontré les élus de la Chambre de Commerce de Saint-Martin (CCISM) les 22 et 23 juillet.

Accompagné de son représentant en charge de l’outre-mer, Pierre Dupuy, Alain Di Crescenzo a écouté les professionnels et abordé les problématiques de manière très pragmatique.

Les conditions d’exercice des missions consulaires ont changé partout en France et à Saint-Martin les entreprises et les professionnels sont également confrontés à des difficultés liées au contexte européen et international : coût des transports et des fournitures, coût de l’emploi, changement climatique… Le réseau CCI France est présent pour aider les entreprises à traverser ces moments difficiles.

Alain Di Crescenzo a insisté sur la proximité et le rôle déterminant joué par les CCI et leurs élus auprès des commerçants et chefs d’entreprise. C’est par la dynamique de ce réseau que la performance et les résultats émergeront, par la capitalisation et le partage d’expériences entre les territoires, chacun ayant ses propres atouts et idées transférables.

Saint-Martin est une place économique forte des Caraïbes

«Il y a aussi le renouvellement du lien avec les clients et la transition numérique, pour progresser vers plus de digitalisation partout où cela est possible. Celle-ci doit être engagée sans tarder avec, dans son sillage, la transition écologique.»

Alain Di Crescenzo a également décrit ce qu’il a appelé le « data power ». La capacité d’une CCI à observer l’économie de son territoire est l’une des clés de sa performance et du succès de ses actions. Cette capacité est à la base des choix des décideurs publics comme des partenaires privés, et est donc fondamentale parmi les outils de la CCI.

Enfin, il a rappelé que «le réseau des CCI reste le deuxième formateur derrière l’Education nationale. Les investissements doivent continuer à être massifs dans ce domaine, car la formation, c’est la connaissance, c’est l’emploi, c’est l’innovation, c’est le progrès de toute une société.»

Angèle Dormoy, Présidente de la CCISM, a guidé Alain Di Crescenzo dans une visite des principales zones d’activités de Saint-Martin : Hope Estate, Grand Case, La Savane, Marigot et Bellevue. Le directeur du port Albéric Ellis a accueilli la délégation au port de Marigot pour expliquer les programmes d’aménagement de cette infrastructure vitale pour le développement de l’économie de Saint-Martin.

Angèle Dormoy compte bien profiter de toutes les opportunités que permet désormais cette liaison directe. La proximité de CCI France est une chance supplémentaire de voir la CCISM se développer mieux et plus vite pour mieux servir les entreprises et relever les défis à venir. Ce développement sera mesuré et évalué dans le cadre d’une feuille de route commune que CCI France et CCISM s’engagent à suivre.

Article précédentRendez-vous aux Digital Supply Chain Innovation Days avec sedApta-osys