Sous l’impulsion de l’élection de Philippe Valentin, le nouveau président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanneen remplacement de Emmanuel Imberton qui avait décidé de quitter ses fonctions début septembre – compte bien donner une nouvelle dynamique au sein de la Chambre notamment à travers ses offres de services proposés aux entreprises.

«Si l’on agit pas d’ici 2023 notre chiffre d’affaires baissera mécaniquement à 17 millions d’euros contre 50 millions d’euros actuellement. Avec 75 % en moins de nos ressources publiques fiscales en moins d’ici 2021, nous devons absolument trouver des solutions» a tenu à expliquer Philippe Valentin. Celui-ci souhaite bien redresser la barre d’ici deux ans. Ses équipes vont devoir s’habituer à facturer certains services jusqu’alors gratuit pour renflouer les caisses de leur chambre consulaire.

La CCI va ouvrir une filiale d’investissement

La CCI souhaite dans le même temps accompagner le développement des entreprises à travers une filiale d’investissement en participant à un montant compris entre 5 000 et 15 000 euros par entreprise pour permettre des levers de fonds et avoir des retours sur investissement. Quinze entreprises seraient ainsi soutenues.

La CCI a aussi réussi à réduire sa dépendance fiscale correspondant à 34% de son budget avec la vente du Musée des Tissus au bénéfice de la Région, ou encore avec le transfert à d’autres opérateurs de la gestion de la fabrique Early Makers de l’EM Lyon. «Nous devons nous rapprocher de nos clients et ne plus attendre que les entreprises viennent pousser nos portes» conclut Philippe Valentin.